Prévenez certains troubles associés au syndrome du canal carpien

Souffrez-vous de picotements au bout des doigts, d’une sensation d’engourdissement, voire de brûlure ?
Ces troubles peuvent être dus à l’inclinaison peu naturelle de votre main lorsque vous utilisez une souris qui ne la soutient pas suffisamment. La pression qui s’exerce sur le nerf médian et sur le nerf ulnaire devient alors trop forte.

Regardez cette vidéo Anglais explicative d’une minute consacrée au « syndrome du canal carpien » ==>

 

Lorsque votre souris ne soutient pas suffisamment votre main (c’est le cas si vous utilisez une souris classique ou verticale), vous courrez le risque de développer
certaines formes du syndrome du canal carpien ou un syndrome de la loge de Guyon.

Ces troubles peuvent toucher deux régions distinctes de la main : la région de l’auriculaire et de l’annulaire, ou bien le reste de la main.
La souris HandShoe contribue à prévenir ces troubles en procurant un soutien optimal à votre main.

 

Lorsque vous allez « chercher » votre souris sans prendre appui sur votre avant-bras, ou que vous vous servez d’une souris qui soutient mal votre main, votre poignet est forcé d’adopter un angle peu naturel. La santé du nerf peut s’en trouver sérieusement affectée.

Lorsque vous allez « chercher » votre souris sans prendre appui sur votre avant-bras, ou que vous vous servez d’une souris qui soutient mal votre main, votre poignet est forcé d’adopter un angle peu naturel. La santé du nerf peut s’en trouver sérieusement affectée.

Voici pourquoi :

Le médian et l’ulnaire sont les nerfs qui contrôlent les mouvements de la main et des doigts. Lorsque ceux-ci sont trop fortement comprimés, des picotements se font tout d’abord ressentir, et une sensation d’engourdissement, voire de brûlure, apparaît.
Ces troubles sont communément désignés sous le terme du syndrome du canal carpien.

Ils peuvent affecter deux régions distinctes de la main : la région de l’auriculaire et de l’annulaire, ou bien le reste de la main. Le côté de la main où se situe le petit doigt doit faire l’objet d’un soutien particulier, car cette région est contrôlée par le nerf ulnaire, qui emprunte un canal séparé.

Le pisiforme, un os minuscule, agit comme bouclier protecteur. Si vous pressez votre main contre la surface du bureau en la tenant crispée et repliée sur elle-même, vous ne tarderez pas à ressentir des picotements et une sensation de brûlure.

 

Les risques augmentent encore lorsque vous utilisez votre poignet en le pressant contre la surface. La forme spécialement étudiée de la souris HandShoe offre un maintien complet de la main et des doigts et contribue à prévenir ces troubles.

La souris HandShoe a été conçue par le Centre médical de l’Université Erasmus aux Pays-Bas comme moyen de prévention du syndrome du canal carpien et des troubles musculosquelettiques (TMS). Les données scientifiques peuvent être consultées sur la page Science de ce site.

Les boutons Light Click (à pression légère) qui équipent depuis peu la souris HandShoe marquent une nouvelle évolution. Ils contribuent à soulager les personnes souffrant déjà de TMS ou d’un syndrome du canal carpien.

Nous vous conseillons de regarder aussi cette vidéo d’une minute consacrée à la souris HandShoe et à la loge de Guyon